Le Forum du Freelance : Voir le sujet – Architecte d’Intérieur est-ce difficile en free lance?

Forums Le Forum du Freelance : Voir le sujet – Architecte d’Intérieur est-ce difficile en free lance?

  • Ce sujet est vide.
  • Post
    admin
    Maître des clés
    Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant   Auteur Message Bénédicte

    Inscrit le: 13 Mar 2005
    Messages: 1
    Localisation: lyon

    MessagePosté le: Mar Mar 15, 2005 5:49 pm    Sujet du message: Architecte d’Intérieur est-ce difficile en free lance? Répondre en citant

    Je suis architecte d’intérieur de métier et je souhaiterai me mettre en free lance mais j’hésite un peu avant de me lancer .Je me demande comment trouver des clients….
    Quelqu’un pourrait me conseiller ?? et me dire si je fais le bon choix..
    Par avance merci à ceux qui me répondront…
    Bénédicte.
    Surprised
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail  
    '); //-->
    adev27

    Inscrit le: 19 Mar 2005
    Messages: 1

    MessagePosté le: Sam Mar 19, 2005 10:29 am    Sujet du message: Architecte d’intérieur en free Répondre en citant

    Bonjour,

    Mon expérience dans ce domaine va peut-être t’aider.

    S’inscrire administrativement n’est pas une chose très compliquée. Si tu choisis le statut d’entreprise individuelle, il suffit d’aller à l’URSSAF et de remplir l’unique formulaire avec un conseillé, qu’il fera suivre au différentes administrations. Ensuite ouvrir un compte pro dans une banque différente de ta banque perso pour bien séparer tes deux vies. Mais je te conseille de prendre rendez-vous avec une boutique de gestion qui te renseignera encore plus sur les petites subtilités administratives. Si tu es demandeur d’emploi ou au RMI, tu peux avoir ces services gratuitement en passant par ton conseillé ANPE ou celui de ton centre social.

    Il est possible aussi de monter une petite société, si tu es seule pour l’instant et n’as pas d’associé potentiel mais peut-être un jour, il est préférable de monter une EURL. Je dis cela car il est impossible de passer d’une entreprise individuelle à une SARL. Si un jour tu veux t’associer avec quelqu’un, tu dois résilier ton statut d’indépendant et créer ensuite la SARL. L’embêtant c’est que les dettes (souvent les dernières échéances d’URSSAF, de caisse de retraite, etc…) de ton ancien statut individuel ne peuvent être répercutées sur la nouvelle SARL et tu dois les payer à titre perso. A titre perso, payer les dettes avec un salaire de départ qui n’est pas toujours important est très difficile. Donc je te conseille d’aller voir la chambre de commerce de ta ville pour connaître un peu mieux les statuts d’EURL et de SARL.

    Maintenant la partie clients. Si tu n’as pas un début de carnet d’adresse et des pistes à exploiter. Si tu n’as pas au moins 2 clients sûrs pour les 8 prochains mois ou au moins 1 client sûr avec un budget important à venir, tu laisses tomber. Tu vas galérer comme c’est pas permi. Et le stress n’est pas bon pour ce genre de métier qui demande d’être libre dans sa tête. Ensuite tout dépend de ton âge, de ta façon d’être, as-tu encore des résidus de timidité ? Il faut du punch pour pousser les portes et une grande assurance en soi pour ne pas parraître débutant.

    Il faudrait que tu me dises un peu plus sur toi pour t’aiguiller. Si tu es sur Paris, on peut aussi se rencontrer.

    A+

    Arnaud

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger  
    '); //-->
    CQOMconseil

    Inscrit le: 09 Mar 2005
    Messages: 23

    MessagePosté le: Sam Mar 19, 2005 10:55 pm    Sujet du message: Re: Architecte d’intérieur en free Répondre en citant

    adev27 a écrit:
    Mais je te conseille de prendre rendez-vous avec une boutique de gestion qui te renseignera encore plus sur les petites subtilités administratives. Si tu es demandeur d’emploi ou au RMI, tu peux avoir ces services gratuitement en passant par ton conseillé ANPE ou celui de ton centre social.

    quelques précisions complémentaires :

    – si tu est demandeur d’emploi ou RMI, et que tu veut créer ou reprendre une entreprise individuelle ou toute autre type d’entreprise (SARL, EURL, ….) tu peut déposer une demande à la DDTEFP (direction dep. du travail) pour obtenir l’ACCRE (aide à la création d’entreprise). Ce qui te permettra d’obtenir entre autre des « chequiers conseils » pour payer les services des boutiques de gestions et tous les autres services de conseils reconnus par la DDTEFP.
    Les conseillers de l’ANPE ne sont pas toujours compétents ou assez informés selon le département où tu te trouve. Ils peuvent te dire où sont les aides et comment les obtenir mais pour des questions du genre « comment trouver des clients ? » ils vont te renvoyer vers une formation ou boutique de gestino ou organisme de conseil que tu financera avec l’aide de l’ACCRE.

    l’ACCRE te permet aussi d’être exonéré de charges (sauf CGS et CRDS) pendant ta 1ere année d’activité et de continuer à être couvert par ton régime sécu actuel pendant cette periode.

    – si tu est actuellement salarié avec au moins 2 ans d’ancienneté la loi Dutreil te permet de :

    1 – demander à ton employeur de passer en temps partiel pour te consacrer à la création de ton entreprise pendant 1an renouvelable 1 fois. quoi qu’il arrive il sera obligé de te reprendre aprés à temps plein et au moins au salaire que tu avais avant le temps partiel.

    2 – prendre un congé sans solde pour la création de ton entreprise d’1 an renouvelable une fois. il s’agit d’une « suspension » de ton contrat et quoi qu’il arrive ton employeur est obligé de te reprendre au même conditions qu’avant.

    3 – dans ces deux cas ton employeur n’a pas le droit de t’opposer une clause d’exclusivité

    Le gros avantage de cette loi c’est que tu peut te lancer en ayant la garanti de pas être à le rue si tu ne réussi pas à trouver des clients Smile

    Pour ce qui est des potentiels clients,
    si j’ai bien compris ton message tu dis que tu est architecte d’interieur « de métier », j’en conclus que tu a déjà travaillé pour des clients même si tu était la salarié d’un autre.
    Donc si j’étais à ta place je commencerais par remettre la main sur les coordonnées de tous tes anciens clients et je préparerai un « speach » (mail ou courrier ou oral) pour les informer que tu te lance.
    l’idée du « speach » est double :
    1 – voir leur réaction et donc savoir s’ils sont capable de te faire une bonne pub,
    2 – s’ils ont un besoin ou qu’ils connaissent quelqu’un qui a besoin, il se tourneront vers celui ou celle qui a fait concretement le travail pas vers son ancien employeur Smile à la guerre comme à la guerre Smile

    dernière chose, si tu est actuellement salarié, demande toi si ça n’interesserai pas ton employeur si tu lui proposais de travailler pour lui en étant à ton compte plutot que son employé. je connais beaucoup de freelance ou EI qui ont démarré comme ca dans beaucoup de métier différents. Cela peut dans certains cas être plus avantageux pour ton employeur de te payer une facture plutot qu’un salaire et tout ce qui se cache derriere le salaire Smile

    Bon courage Smile

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->

    Montrer les messages depuis:   
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.