Le Forum du Freelance : Voir le sujet – freelance offshore ?

Forums Le Forum du Freelance : Voir le sujet – freelance offshore ?

  • Ce sujet est vide.
  • Post
    admin
    Maître des clés
    Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant   Auteur Message offshore_man

    Inscrit le: 08 Aoû 2007
    Messages: 1

    MessagePosté le: Mer Aoû 08, 2007 10:31 pm    Sujet du message: freelance offshore ? Répondre en citant

    bonjour tous,
    Je m’etonne que un site-forum comme celui-ci n’est pas de rubrique consacrée au freelance en offshore, siege social dans un paradis fiscal je veux dire.
    Pourquoi etes vous reticents a faire un montage en offshore pour facturer vos prestations ??
    dclt
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    Valentin

    Inscrit le: 04 Déc 2007
    Messages: 1

    MessagePosté le: Mar Déc 04, 2007 9:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Bonjour Offshore Man,

    Tout d’abord parceque ça n’a pas vraiment d’intérêt si vous déclarez avoir une société offshore. (Vous serez imposé en France sur les dividendes / salaires que vous percevrez de votre société offshore.)
    Vous me direz: NE LA DECLAREZ PAS ! ! !

    Oui, mais je vous répondrai que vous êtes alors susceptible de tomber sous le coup de lourdes amendes dans le cas ou nos chers amis du Fisc découvrent votre secret.

    Ok, toutes valeurs morales misent a part… La vrai raison c’est que pour que ces montages soient bien fait et qu’ils fonctionnent sans que vous n’ayez d’ennui avec le Fisc, il faut vraiment que l’économie d’impôt liée a l’utilisation de ces montages juridiques soit importante, car ces montages (lorsqu’ils sont réalisés par des professionnels qui savent ce qu’ils font) coûtent chers, voir très chers.
    Donc en clair, il faut que ça vous rapporte plus que ce que ça ne vous coûte !

    Si vos revenus ne sont pas importants, il n’est pas conseillé de s’orienter vers cette option.
    Si les grands groupes font appel a ces montages, c’est 1, parcequ’ils ont les moyens de rémunérer les professionnels adéquats, et 2, qu’ils ont beaucoup a y gagner (en économie d’impôt, ou alors qu’ils ont besoin d’avoir du cash disponible a l’étranger pouvant être réinvesti ultérieurement sous couvert d’autres structures n’impliquant par leur image de marque par exemple et pouvant notamment intervenir lors d’OPA ou tout simplement pour mettre a disposition de certains de leurs hauts collaborateurs des yachts, des villas, de la cocaïne, des jeunes femmes, etc. ( Vous apprécierez a leur juste valeur la force de ces exemples j’en suis sur.)

    Les attraits de l’Offshore :
    D’un point de vue français, il y a de nombreuses concessions à faire, puisque vous devenez dans un sens "en marge" des cotisations retraite, etc.

    Cependant, juste un exemple qui est courant, c’est celui de ces gens qui ont toujours besoin de travailler. Ils font leur 8 heures de boulot quotidien, cotisent, ont une couverture, existent quoi ! Mais a cote de ça, rien a faire, il faut qu’ils créent, design, conseillent, écrivent, etc. ; et cette deuxième activité en quelque sorte n’a pas vraiment besoin d’être déclarée (si l’on se positionne encore une fois… sans morale aucune, et d’un point de vue pratique…) puisqu’ils sont déjà couvert par leur 8 heures quotidiennes.
    En conséquence, il est courant que cette deuxième activité fasse l’objet de "travail au noir". Cela s’applique particulièrement lorsque votre client est un particulier et qu’un règlement en liquide est possible.

    Cependant, imaginez que votre deuxième activité intéresse un professionnel et qu’il souhaite vous rémunérer officiellement pour votre travail. Vous allez devoir lui envoyer une facture. Il ne va pas forcement pouvoir vous rémunérer en liquide puisqu’il va logiquement devoir justifier la somme qui sort de ses comptes et qui va être considérée comme une charge dans ses comptes. Les autres options sont : Créer une structure en France / portage salarial, etc.

    Cet exemple est surtout intéressant pour les personnes traitant avec des clients étrangers. Pourquoi ? Simplement parceque si vous facturez une société en France (utilisant un montage offshore), il y a toujours le risque que le Fisc contrôle votre client et qu’il pose des questions sur cette facture. Exemple, vous utilisez un montage basique avec contrat d’agence utilisant une société de facturation européenne. L’agent du fisc voit cette facture dans les comptes de votre client et demande à en savoir plus. « Quel est le nom de la personne ayant réalisé la prestation ? » « Ou sont les correspondances écrites, les contrats, etc avec cette soit disant société européenne qui a émise la facture ? » Imaginez que l’agent du fisc interroge comme ça, en passant, « Qui a réalisé cette prestation ? » et qu’un des employés répondent "Ah ben c’est Jean-Mi !" (C’est vous Jean-Mi dans l’exemple !) Et bien l’agent du Fisc ne tardera pas à aller sonner à votre porte ! Bingo ! ! ! Les ennuis commencent ! ! !

    Pourquoi ? Parcequ’il s’agit ici d’un cas franco-français. (Un résident fiscal français qui réalise en France, une prestation pour un client français, et qui essaie de gruger le Fisc…)
    Si votre client est basé en Belgique, au Japon ou aux USA, le problème n’est absolument pas le même. Pourquoi ? Parceque l’équivalent du Fisc Japonais, du Fisc Américain ou Belge n’a en clair rien à gagner à creuser un peu plus la question de la facture qui se trouve dans les comptes de la société Japonaise, Américaine ou Belge. Tout simplement parceque la prestation a de toute façon bien été réalisé à l’étranger en ce qui les concerne (d’un point de vue Américain, Belge ou Japonais). Pour être tout a fait clair, les Japonais, les Belges ou les Américains n’en ont rien cirer que Jean-Mi est en train de gruger le Fisc français. Ils ne vont donc pas dépenser une seule minute à savoir si au final Jean-Mi déclare bien tout ce qu’il gagne… Pourquoi s’embêteraient-ils puisque au final Jean-Mi ne leur versera jamais aucun impôt ?

    Pour résumer, le cas idéal est d’avoir un prestataire de facturation par exemple anglais (fonctionnant sur un contrat d’agence basique) facturant pour votre compte votre client qui lui est basé par exemple en Belgique ou aux Etats-Unis.

    Le résultat est le suivant. L’Angleterre facture 10.000 euros à la Belgique. La Belgique transfère 10.000 euros à l’Angleterre. Votre prestataire de facturation en Angleterre prend sa commission et vous reverse ce qu’il reste sur votre compte en Suisse.
    A moins que quelqu’un vous balance, il n’y a aucune trace en France que le flux financier Belgique Angleterre Suisse vous concerne en quoi que ce soit !

    L’offshore c’est fantastique, encore faut-il être dans une position qui vous permette d’en profiter. Tous les jours des milliers de français se font redresser fiscalement, tout simplement, parceque quelque part dans leur montage offshore, un abruti est intervenu. A partir du moment où un abruti vous conseille… c’est mort, d’une façon ou d’une autre vous aller payer ! Et les abrutis ne sont pas forcement reconnaissable au premier coup d’œil. Souvent l’abruti présente bien, parle bien et a beaucoup d’argent. C’est à vous de vous protéger et de poser les bonnes questions. Des questions de bon sens.

    Avant de vous quitter, juste un petit rappel :
    Pour ceux qui se font prendre la main dans le sac, l’amende est plutôt salée. Bien évidemment vous serez taxés sur tout ce que vous avez passé en Suisse et l’amende (maximum) que vous vous prendrez sûrement est de l’ordre de 80% des montants en question.
    En clair, si vous avez passé 200.000 euros en Suisse et bien l’amende devrait être aux alentours de 160.000 euros. Ajoutez a cela l’imposition que vous auriez normalement paye sur ces revenus (dépend de votre situation) + ajouter le temps que vous allez passer a vous défendre devant un fisc impitoyable + ajouter une pincée des honoraires que vous aller devoir payer a votre avocat et au final ça devrait faire une belle petite somme !

    Encore une fois, les non abrutis savent comment s’y prendre… mais ils s’en prendront eux aussi à votre portefeuille. Les montages imperméables existent, mais ils sont onéreux.
    On a rien sans rien !

    En vous souhaitant le bonsoir !

    Valentin

    PS : A moins que vous n’ayez plusieurs milliers d’euros a facturer tous les mois, je vous déconseille fortement d’envisager quoique ce soit d’offshore.

    PS2 : Quant au sujet "offshore" non traite sur ce forum, voici un lien (ancien) qui en traite en partie.
    http://www.forum-freelance.com/forum/Urssaf-portage-pour-traducteur-interprete-sujet-323.html

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    mccs

    Inscrit le: 14 Juin 2007
    Messages: 21
    Localisation: St Affrique

    MessagePosté le: Jeu Déc 06, 2007 3:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    bien dit !!!!!!
    clair et explicite : on ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière certains veulent même la vache et le prés !
    cordialement
    Mccs
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
    '); //-->
    iternet

    Inscrit le: 13 Déc 2007
    Messages: 4

    MessagePosté le: Jeu Déc 13, 2007 6:59 pm    Sujet du message: Offshore Répondre en citant

    Je suis d’accord avec ceux qui ont répondus avant moi, mais celà dit je précise que l’offshore peut s’avérer intéressant si vous travaillez en dehors de l’europe et que vous avez par exemple une résidence principale en chine……Je m’étais bien renseigné avant de choisir une solution. finalement j’ai opté pour une situation qui me permet de cotiser pour ma retraite dans une société spécialisé. Parce que l’offshore c’est bien mais il faut penser au futur surtout que maintenant j’ai une famille…
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->

    Montrer les messages depuis:   
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.