Le Forum du Freelance : Voir le sujet – instit, doctorante et travail en free-lance?

Forums Le Forum du Freelance : Voir le sujet – instit, doctorante et travail en free-lance?

  • Ce sujet est vide.
  • Post
    admin
    Maître des clés
    Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant   Auteur Message cecile

    Inscrit le: 21 Juil 2005
    Messages: 2

    MessagePosté le: Jeu Juil 21, 2005 8:20 pm    Sujet du message: instit, doctorante et travail en free-lance? Répondre en citant

    Bonsoir

    Voilà globalement mon histoire: je suis actuellement instit et je prépare une thèse en psychosémiotique. Or, avant mon DEA, j’ai obtenu un DESS en « sémiotique, stratégie et communication » visant à devenir: chargée d’études en sémio, en com, planneur stratégique, chef de pub. Mes profs, notamment les maîtres de conf, faisaient régulièrement des analyses sémio en free-lance pour des boîtes telles la CPAM (analyse de leur discours et proposition), conseil régional ….
    Ainsi, n’ayant pas trouvé d’emploi dans ce secteur, j’aurais aimé continuer à pratiquer la sémio et à travailler en free-lance. Mais comment faire? Dois-je proposer mes services directement aux entreprises? Puis-je continuer à être instit?

    Par exemple, si j’envoie au conseil régional d’aquitaine des propositions d’analyse sémio pour proposer de nouvelles orientations de com, puis-je espérer pouvoir prétendre travailler ensuite en free-lance avec eux?

    Merci de me répondre
    Cécile

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    dba.oracle.or

    Inscrit le: 25 Jan 2005
    Messages: 27
    Localisation: Aix-Marseille

    MessagePosté le: Ven Juil 22, 2005 8:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

    Bonjour,

    Il est possible d’avoir plusieurs sources de revenus. Par exemple, être salarié de plusieurs sociétés différentes, ou être salarié et être à son compte dans une (ou plusieurs) structure(s).

    Les principales contraintes que j’ai identifiées sont :

    – ne pas dépasser 48h de travail par semaine. Concrètement, si vous êtes employé à temps plein (35h par semaine) dans une société, en tant que freelance, vous ne pourrez pas facturer plus de 5 à 7 jours par mois.

    – ne pas cumuler les revenus sur une journée. C’est-à-dire, si vous êtes en congé payé par votre employeur, vous ne pouvez pas émettre une facture pour ce jour-là. (Solutions : poser des congés sans solde, ou travailler hors jours ouvrés, ou encore ne pas préciser les jours sur la facture).

    – ne pas être en concurrence directe avec votre employeur.

    En espérant avoir pu vous aider.
    O.R.
    _________________
    =
    = Oracle 7, 8, 8i, 9i
    = Installation – Audit – Tuning – Télé-administration
    =

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    patrickX

    Inscrit le: 08 Juin 2005
    Messages: 2
    Localisation: lyon

    MessagePosté le: Ven Juil 22, 2005 3:55 pm    Sujet du message: instit et freelance ? Répondre en citant

    attention. La loi est assez restrictive par rapport aux fonctionnaires qui ont une activité « commerciale ». A priori les profs de fac font quelquefois des missions de conseil, mais vérifiez bien qu’un instit en ait le droit.
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur  
    '); //-->

    Montrer les messages depuis:   
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.