Le Forum du Freelance : Voir le sujet – Urssaf/portage pour traducteur interprete

Forums Le Forum du Freelance : Voir le sujet – Urssaf/portage pour traducteur interprete

  • Ce sujet est vide.
  • Post
    admin
    Maître des clés
    Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant   Auteur Message minnie

    Inscrit le: 25 Mar 2005
    Messages: 1

    MessagePosté le: Ven Mar 25, 2005 6:39 pm    Sujet du message: Urssaf/portage pour traducteur interprete Répondre en citant

    Bonjour a tous et surtout aux traducteurs-interprètes.
    Je me suis inscrite à l’urssaf en decembre 2004 croyant qu’avec un n° de siren et de sirep, je pourrais trouver plus facilement de travail, mais que nenni. Donc après avoir déjà payé 900$ euros depuis l’ouverture de mes droits et la caisse vieillesse me demande à nouveau 300€ et tout cela pour des droits jusqu’à la fin du mois de mars, j’ai envie de résilier mon inscription et de me faire enregistrer auprès d’une société de portage qui prendra 50% de mes gains. Et surtout je n’ai pas du tout travaillé depuis decembre.
    J’ai une mission de 4 jours en avril qui paiera 1400€ donc si je suis avec une société de portage, il me restera 700€.
    J’ai l’espoir que cette mission va m’ouvrir à d’autres, le métier d’interprète est vraiment du bouche à oreilles et méga connection…
    A votre avis, est-ce-que je continue avec l’urssaf et finalement je crois qu’une année de droits reviendra à environ 3000€ ou devrais-je m’inscrire avec une société de portage.
    Si certains d’entre vous ont eu cette expérience, merci de m’en faire part… Razz
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    Constant De La Judie

    Inscrit le: 27 Jan 2005
    Messages: 9

    MessagePosté le: Ven Avr 15, 2005 3:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Bonjour,

    Une solution alternative :

    http://www.societe-offshore.co.uk

    Le service proposé semble correspondre à votre recherche.

    Cordialement,

    Constant.

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail  
    '); //-->
    ludymiss

    Inscrit le: 02 Avr 2005
    Messages: 10

    MessagePosté le: Mer Avr 20, 2005 10:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Bonjour

    Jeune diplomee en traduction juridique je me pose exactement la meme question. Ne trovant pas de travail en salarié je souhaiterai me mettre à mon compte mais j’hesite entre freelance ou en portage…j’ai eu quelques reunions d’information mais je n’arrive pas à me décider. Une chose cependant, le portage ne t’apportera pas plus de missions car tu restes seul démarcheur de tes clients. Même si les sociétés de portage ont des réseaux, pour notre métier les ressources sont faibles. Attention encore, certaines sociétés de portahe ne te verse ton premier salaire qu’a partir de 500 euros recoltés donc si tu effectues de petites missions il te faudra attendre.

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    ludymiss

    Inscrit le: 02 Avr 2005
    Messages: 10

    MessagePosté le: Mer Avr 20, 2005 10:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Concernant le lien sur le offshore le concept demeure assez abstrait pour moi….Se mettre en freelance c’est un lourd investissement financier car on cotise à plein de trucs mais on n’a pas forcément de missions derrière et se mettre en portage ça évite le risque financier mais c’est 50% pour eux et je trouve pas ça toujours très simple de toujours passer par une tierce personne pour faire signer un contrat de prestation de service au client puis lui fournir une facture, je prefere les contacts plus directs. Qu’apporte la société offshore? C’est quoi c’est declarer sa boite a l’etranger mais exercer en france?
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    Constant De La Judie

    Inscrit le: 27 Jan 2005
    Messages: 9

    MessagePosté le: Jeu Avr 21, 2005 6:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Ludymiss,

    Votre question : « Qu’apporte l’Offshore ? » est vraiment très intéressante !

    Cepedant, ma réponse sera courte : Une aisance fiscale !

    En clair, vous ne payez pas 50% de vos revenus en impôt.
    Pour reprendre les services qui sont proposés sur http://www.societe-offshore.co.uk l’offshore vous permet de toucher 90% net d’impôt.

    Dans votre cas, si vous faites un travail de traduction juridique pour un total de 5000 euros, et bien vous disposerez de 4500 euros.
    Enfin, je précise quand même qu’il y a quelques critères à prendre en compte, mais si on voulait résumer ce serait cela.

    Vous avez fait une prestation de services, de préférence immatérielle, vous leur demandez de facturer votre client comme s’ils étaient à l’origine de cette prestation. Même système que le portage salarial en France, sauf que combiné à la législation anglaise, cela devient bien plus intéressant fiscalement.

    Mais comme vous le précisez, le plus important c’est déjà de trouver les missions.

    Cordialement,

    Constant.

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail  
    '); //-->
    Cathy

    Inscrit le: 16 Mar 2005
    Messages: 9
    Localisation: Le Mans

    MessagePosté le: Lun Mai 02, 2005 1:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Comment se fait-il que l’offshore nous permette de toucher 90% net et le portage salarial seulement 50 % ?

    Excusez-moi c’est peut être bète comme question mais je suis dans le flou là.

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    Constant De La Judie

    Inscrit le: 27 Jan 2005
    Messages: 9

    MessagePosté le: Lun Mai 02, 2005 6:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Bonjour Cathy,

    La différence vient du fait qu’en tant que personne physique résidente fiscale française, tout revenu que vous touchez, en France ou à l’étranger, sera imposé en France.

    En passant par une société de portage salariale, vous percevez 50% du montant facturé au client final (qui bénéficie de la prestation), car la société de portage salariale prend une commission, et en plus reverse au gouvernement français les charges sociales liées à la prestation que vous avez réalisé.

    En utilisant un montage juridique qui fait intervenir une structure offshore, les taxes ne sont plus dues au gouvernement français, mais au gouvernement de la juridiction dans laquelle la société offshore a été créée.
    La particularité des juridictions offshore est qu’aucun impôt n’est dû, ou tout du moins qu’un impôt forfaitaire faible. Par exemple, 150 dollars par an, quelque soit votre profit.

    Par contre, comme je l’ai déjà mentionné dans d’autres messages, vous ne pourrez pas utiliser votre société offshore toute seule pour facturer directement votre client.

    Par conséquent, vous ne disposerez pas de 100% du montant facturé au client final, mais en général 90%. Les 10% d’écart correspondant à la commission de la société qui va émettre la facture (en son propre nom / société anglaise) pour le compte de votre offshore.

    Ensuite, les 90% sont renvoyés sur le compte bancaire de votre société offshore. (Tout ceci est bien évidemment légal en Angleterre / basé sur la loi d’Agence anglaise.)

    En général, vous disposez d’une carte de retrait internationale anonyme pour retirer ces 90% sans qu’ils soient imposés.

    Vous en penserez bien évidemment ce que vous voudrez, mais ce montage est un des plus accessibles, des plus simples et des plus courants. Il s’applique particulièrement bien à la facturation de prestations de services « immatérielles » puisque dans ce cas le lieu exact de réalisation est quasiment impossible à établir.

    Cordialement,

    Constant.

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail  
    '); //-->
    Cathy

    Inscrit le: 16 Mar 2005
    Messages: 9
    Localisation: Le Mans

    MessagePosté le: Mar Mai 03, 2005 10:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

    Merci beaucoup c’est plus clair comme ça.
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    dba.oracle.or

    Inscrit le: 25 Jan 2005
    Messages: 27
    Localisation: Aix-Marseille

    MessagePosté le: Mer Mai 04, 2005 9:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

    Quelques petites précisions sur ce système :

    – vous ne cotisez pas, donc, en théorie, vous ne pouvez pas prétendre à certains avantages sociaux ; ainsi pour l’assurance maladie, l’assurance vie, la retraite (complémentaire ou non), vous n’aurez rien ou que le minimum (pas toujours suffisant).

    – vous ne pouvez dépenser l’argent gagné qu’en cash, ce qui peut être délicat sur des gros achats (voitures, immobilier, …). De plus, en cas de contrôle, l’administration fiscale s’intéressera à vos revenus non déclarés qui vous ont permis d’effectuer ces achats.

    – si votre activité professionnelle décolle, vous ne pouvez pas embaucher de salarié.
    _________________
    =
    = Oracle 7, 8, 8i, 9i
    = Installation – Audit – Tuning – Télé-administration
    =

    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->
    guilain
    Invité

    MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2005 9:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

    tout à fait d’accord. vous risquez un méga redressement fiscal et aucune couverture sociale. en effet les assurances facultatives sauf rares exceptions ne couvrent qu’en complément de la SS. si pas prise en charge pas la ss (meme sans remboursement de sa part) pas de possibilité pour ces assurances de jouer.
    Revenir en haut
     
    '); //-->
    ludymiss

    Inscrit le: 02 Avr 2005
    Messages: 10

    MessagePosté le: Jeu Mai 05, 2005 4:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

    Pour en revenir au portage salarial pour les traducteurs-interprètes une chose très importante est à prendre en compte. Je me suis rendue à plusieurs réunions d’info sur le portage et ce qu’il faut savoir c’est que pour certaines il ne prennent en charge les factures que si elles totalisent (pour une seule facture) un minimum de 100 euros dans le meilleur des cas et 1500 euros dans le pire! Ce qui veut dire impossible pour nous traducteurs d’accpeter des travaux de seulement deux ou trois pages comme c’est souvent le cas pour des missions urgentes à rendre pour le soir même. Ce critère est donc à prendre en considération. Very Happy
    Revenir en haut
    Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé  
    '); //-->

    Montrer les messages depuis:   
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.